Fond officiel_edited.jpg

Quand et comment hiverner sa piscine ?

Terminé l'été, voici l'automne et ses températures hivernales qui approchent un peu plus chaque jour... Il est désormais temps de mettre votre piscine en hivernage. Voyons ensemble à quel moment il faut s'en occuper et quelle démarche suivre pour réaliser un bon hivernage.

Fond officiel_edited.jpg

Pourquoi faut-il hiverner votre piscine ?

Et oui, il faut prendre soin de sa piscine, même en hiver ! C’est pour cela qu’il est nécessaire de mettre votre bassin en hivernage pour le retrouver en bon état l’été suivant. Le but de l’hivernage étant de préserver votre eau et vos installations contre les attaques du froid et des températures hivernales. Un bon hivernage vous facilitera la tâche au moment de la remise en route de votre piscine au printemps.

Attention, il ne faut jamais vider entièrement sa piscine ! Elle pourrait subir la pression du terrain environnant et risquera de bouger, voire de se fissurer. Pour savoir quand hiverner votre piscine, rien de plus simple ! Il suffit de surveiller avec attention la température de votre eau. Dès qu’elle descend en dessous de 15°C et qu’elle se stabilise, il est alors temps de débuter votre hivernage.

Hivernage piscine actif ou passif : Lequel choisir ?

Deux solutions d'hivernage s'offre à vous : l'hivernage actif et l'hivernage passif. Découvrez ci-après le principe de ces deux solutions.

La méthode active

Elle consiste à laisser tourner la piscine au ralenti, en laissant fonctionner le système de filtration quelques heures quotidiennement. Bien sûr, il faut combiner à cela un entretien régulier. Voici les 4 étapes à suivre pour le réaliser correctement :

  1. Attendez que la température de votre eau descende et se stabilise en dessous de 15°C.

  2. Nettoyez avec minutie le fond et les parois de votre piscine, ainsi que tous vos équipements (filtre à sable, skimmer, ...). Si besoin, n'hésitez pas à réaliser un traitement choc. Attention, dans le cas d'un traitement de ce type, il est important de laisser votre filtration en continue pendant 24h.

  3. Equilibrez l’eau de votre piscine : le pH doit se situer entre 7,2 et 7,4 PPM, le TAC entre 150 et 200 PPM et le TH entre 150 et 250 PPM.

  4. Arrêtez les équipements annexes (traitement automatique, régulation pH).

  5. Réduisez la durée de votre filtration. Nous vous recommandons de filtrer de 4h à 10h dans la matinée, lorsque le risque de gel est le plus important. Sachez qu’au cours de l'hivernage de votre piscine, vous n’aurez pas besoin de traiter votre bassin. Il vous suffira de vérifier régulièrement les taux de pH, TAC et TH et de les réajuster si nécessaire.

  6. Couvrez, si vous le souhaitez, votre piscine à l'aide d'une couverture d'hiver. Cela n'est pas obligatoire, mais vous permettra de préserver votre bassin des feuilles et des débris extérieurs.

 

Dans le cadre d'un hivernage actif, sachez qu'il est recommandé d'installer un coffret hors-gel. Cet accessoire aura pour mission de déclancher automatiquement votre système de filtration avant que l'eau de votre bassin ne commence à geler.

La méthode passive

Contrairement à la solution précédente, l’hivernage passif n’a besoin d’aucune maintenance durant l’hiver. Il suffit de mettre votre piscine complètement à l'arrêt : filtration, entretien, nettoyage... repos complet ! Voici les 7 étapes à suivre pour le réaliser correctement : 

  1. Attendez que la température de votre eau descende sous les 15°C pour débuter la mise en sommeil de votre piscine.

  2. Procédez au nettoyage complet votre piscine, ainsi que de tous vos équipements.

  3. Equilibrez votre eau : le pH doit se situer entre 7,2 et 7,4 PPM, le TAC entre 150 et 200 PPM et le TH entre 150 et 250 PPM. Réalisez également un traitement choc. N’oubliez pas de laisser tourner votre filtration pendant 24h. 

  4. Détartrez votre filtre à sable.

  5. Faîtes ensuite baisser le niveau d’eau de votre bassin jusqu’à environ 10 cm en dessous de vos skimmers et de vos buses de refoulements. Il est indispensable que les pièces à sceller ne soient pas en contact avec l’eau afin d’éviter de les endommager durant l’hiver.

  6. Arrêtez ensuite la filtration de votre piscine et procédez à la vidange et à la purge de tous vos équipements et canalisations afin d’évacuer totalement l’eau de votre circuit. Une fois cette action réalisée, veillez à mettre la vanne de votre filtre à sable en position fermée ou hivernage selon le modèle.

  7. Mettez en place les différents accessoires d’hivernage qui vont protéger vos équipements et votre piscine du gel : bouchons (pour les prises balais et les buses de refoulement), bouteilles gizzmo (pour vos skimmers), flotteurs (a disposer en diagonale à la surface de votre eau), …

  8. Versez ensuite dans votre bassin votre produit d'hivernage.

  9. Enfin, couvrez votre piscine avec une couverture d’hiver.

Fond officiel_edited.jpg

Hivernage en fonction de ma région 

Si vous résidez dans une région où il a tendance à souvent geler, il est conseillé de procéder à un hivernage passif. Cela vous permettra de préserver vos équipements du froid et du gel.Au contraire, si vous habitez une région où l’hiver est généralement “doux” il est recommandé d’opter plutôt pour un hivernage actif. Vos équipements ne craindront rien durant l’hiver et la remise en route de votre piscine sera plus simple et rapide à l’arrivée des beaux jours.